Il y a un peu plus d’un an, lorsque j’ai entrepris de fonder une nouvelle compagnie qui allait devenir « Kursaalamalecs », la première qui m’a de suite suivi fut Nathalie. Bien sûr, on n'avait pas l’air trop malin, un metteur en scène et une maquilleuse, cela faisait plutôt duo que troupe mais ne sommes nous pas tous enfants d’Adam et Eve. Très vite, nous avons été rejoints par  quelques pionniers et la troupe a pris son envol en montant coup sur coup trois spectacles la première année. Nathalie s’est pleinement investie dans le projet, réussissant à combiner son métier de coiffeuse et ses occupations de maquilleuse : elle amenait dans les coulisses son énergie débordante et sa bonne humeur. Elle était pleine de projets pour son métier et pour sa vie : une asbl devait voir le jour en septembre pour venir en aide aux « oubliés » des hôpitaux. C’était ça Nathalie, toujours un projet d’avance... Et puis, tout a basculé une nuit de mai, trop tôt, trop vite.

Adieu Nathalie, les Kursaalamalecs ne t’oublieront pas, je te le promets.      

José Damoiseau

Hommage
© 2017